GT FIA Monza et Valencia

Date 19/4/2004 18:00:00 | Sujet : NEWS

Bonjour à toutes et à tous, 

C’est avec grand plaisir que je vous retrouve à nouveau pour vous raconter mes courses en 2004. 

A ce jour la situation est un peu particulière car, comme le veut le sport automobile, il ne suffit pas d’avoir du talent pour réussir, mais il faut aussi réunir des partenaires financiers pour pouvoir intégrer les équipes les plus compétitives. J’ai travaillé dur tout l’hiver pour réunir le ou les partenaires qui pourraient accompagner ma carrière, et je vous en reparlerai car j’espère pouvoir finaliser prochainement.

Mon objectif est clair, je veux me battre pour un titre cette année. Partant de ce principe, je me suis rapproché du team JMB Racing car au travers de ces 7 années de partenariat avec Ferrari et de ses nombreux titres, le team JMB est certainement le meilleur support que je peux proposer à mes partenaires. 

Mes projets de début d’année étaient de me battre pour le titre dans le championnat du monde GT FIA, mais sans sponsors cela n’était pas envisageable. J’ai donc décidé de me fixer comme objectif le championnat LMES qui sera certainement le championnat le plus disputé et médiatique de l’année, en raison de l’engouement, de la quasi majorité des teams du GT FIA et de nombreux teams américains, pour cette nouvelle discipline mise en place par les organisateurs des 24 Heures du Mans. La première course aura lieu le 6 mai à Monza et si mes projets se concrétisent, j’y serai au volant de la Ferrari Modena du JMB racing. 

En attendant j’ai quand même quelques bonnes nouvelles à vous raconter : Le JMB Racing m’a donné l’opportunité d’intégrer le team dès le début du championnat du monde GT FIA, au volant de la toute nouvelle Ferrari 575 Maranello. Certes mes équipiers sont des « gentlemen drivers » et je ne peux donc pas prétendre à un résultat avec eux, mais ils m’ont donné la chance de m’intégrer au team et de me familiariser avec la Ferrari. 

Lors de la première course à Monza, j’ai pu effectuer quelques tours aux essais libres, le temps de m’apercevoir que la 575 est une voiture fabuleuse, ça pousse de la 1ère à la 6ème, ça fait un bruit d’enfer et le comportement de la voiture est très efficace. L’expérience s’est arrêtée là car malheureusement un de mes équipier est sorti de la route avant que je ne fasse mon relais en course. 

Avant de me rendre à Valencia pour la seconde course du championnat GT FIA, j’ai eu l’opportunité de commenter les 2 courses du championnat de France GT sur AB Moteur, et de participer à la première course du nouveau trophée Peugeot RC Cup que je découvrais sur le circuit de Nogaro. J’aurais pu gagner car j’étais en tête les 2 premiers tours, mais les écarts entre les voitures étant tellement serrés ; le simple fait de « rater » une vitesse m’a valu de me retrouver 5ème ! Je suis remonté petit à petit, pour finir par récupérer la 2ème place au freinage du bout de la ligne droite dans le dernier tour ! 

Ma coupe en poche, je me suis rendu à Valence pour y retrouver le JMB et ses Ferrari 575. Là, j’ai à nouveau fait quelques tours au volant de la Ferrari lors de la première séances d’essais libres et j’y ai réalisé le 8ème temps sur une piste mouillée. Ce résultat n’était pas si mal car je ne connaissais pas le circuit et ma connaissance de la voiture se limitait aux quelques tours faits à Monza. Après que mes équipiers aient qualifié la voiture et effectué leurs relais, Ils m’ont finalement donné la chance d’effectuer le dernier relais de la course et je me suis régalé. La voiture marchait parfaitement et je me suis rapidement retrouvé parmi les plus vites en piste et j’ai tenu ce rythme. Je dois dire que cela me change d’être dans une grosse GT comme celle la ! La boite séquentielle permet de passer les rapports sans lâcher l’accélérateur, la puissance de plus de 600 chevaux répond en permanence, le freinage est fabuleux et les vitesses de passage en courbe vraiment impressionnantes. Il fait super chaud car le V12 est à l’avant et tout l’air chaud rentre dans l’habitacle qui nous donne une température ambiante de plus de 60°, mais j’avoue que je n’avais pas trop le temps d’y penser tellement j’étais motivé. Après un relais d’une heure où j’avais vraiment tout à prouver, j’ai même doublé les deux autres Ferrari de pointe de notre team, pour ramener le point de la 8ème place. Certes ce n’est que la 8ème place mais je pense que j’ai réussi à convaincre l’équipe que j’avais un bon potentiel et cela a payé… car la bonne nouvelle, c’est que le team vient de me proposer le volant de la Ferrari Modena pour les 24 Heures du Mans ! 

Reste à concrétiser mes projets de sponsors rapidement et la roue devrait tourner !!

En attendant je vous donne rendez vous les 24 et 25 Mai dans la Sarthe pour les essais préliminaires des 24 heures du Mans. 

A très bientôt 

Stéphane DAOUDI





Cet article provient de Stephane Daoudi Pilote Automobile
http://www.stephanedaoudi.com

L'adresse de cet article est :
http://www.stephanedaoudi.com/modules/news/article.php?storyid=8